Base eau ou huile : quel lubrifiant naturel choisir ?

Le dilemme d’une vie ? Peut-être pas. Mais quelle galère de trouver le bon lubrifiant quand il en existe des centaines. Entre les lubrifiants à base d’eau, d’huile, de silicone, fait maison, et j’en passe, c’est vite un casse-tête.

Dans cet article, nous vous dévoilons tous les secrets sur les lubrifiants. Nous allons parler compatibilité avec les préservatifs, sextoys et glisse ! Accrochez-vous bien.

Les lubrifiants à base d’eau

Les lubrifiants à base d'eau sont plus légers que les lubrifiants à base huileuse ou silicone. Ils ne sont ni trop fluides, ni trop collants. Ce sont les lubrifiants les plus réputés et commercialisés.

Les avantage des lubrifiants à base aqueuse sont les suivants :

  • ne tachent pas les draps,
  • ne collent pas et
  • se nettoient très facilement à l'eau
  • compatible avec les préservatifs
  • conviennent aux relations sexuelles vaginales, anales et orales
  • compatibles avec jouets sexuels.

Cependant, comme vous pouvez vous en douter, un lubrifiant à l’eau ne sera pas utile sous la douche, dans la baignoire, à la piscine, à la mer, bref, dans tous les milieux aquatiques.

Les lubrifiants à base d’huile

Un lubrifiant à base huileuse est très lubrifiante, nourrissante et peut être utilisée sous la douche, avec un sextoy, pour la masturbation ou la pénétration, ou encore pour des massages. Rien de plus naturel que de l’huile brute pour lubrifier son corps ! Mais attention, il y a des précautions à prendre. Nous avons choisi de mettre en avant des huiles que vous seriez le plus susceptible d’avoir à la maison, mais la liste est encore longue !

Quelques précautions à prendre avec les lubrifiants à base d’huile…

Attention, les lubrifiants à base d’huile ne sont pas compatibles avec les préservatifs en latex ! En effet, l’huile les rend poreux, ce qui détériore la qualité du préservatif, engendrant des risques de transmission de MST et de grossesses.

De plus, prévoyez une toilette intime après usage pour éviter des risques de mycoses ou infections en tout genre.

N’utilisez pas n’importe quelle huile que vous trouvez dans votre cuisine. Par exemple, l’huile d’olive n’est pas recommandée à cause de son taux d'acidité élevé, qui causera potentiellement de l'irritation au niveau de la zone intime si on l'utilise pendant un rapport. Renseignez-vous bien avant de passer à l’acte ;)

Lubrifier avec de l’huile de coco

L'huile vierge coco peut s'utiliser comme lubrifiant sans problème. Elle est comestible et sent délicieusement bon ! Elle peut se masser sur la vulve, les lèvres ou sur le pénis, et reste fluide et glissante très longtemps. L’huile de coco a des propriétés anti-fongiques grâce à sa part d'acide laurique.

Mais attention à bien se nettoyer après application sur les muqueuses.

Lubrifier avec du gel d’aloe vera

Le gel d’aloe vera à un pH proche de celui de notre peau. Ainsi, utilisé en externe, le gel hydrate, nourrit et régénère la peau. Il est très pénétrant. Il calme les irritations et limite les sensations désagréables dues au va-et-vient répétitif. L'Aloé vera est également cicatrisant et anti-inflammatoire.

Appliquer une noisette suffit pour lubrifier. Il n’est pas nécessaire d’en mettre plus au risque que la peau ait un effet "cartonnée" peu agréable.

Encore une fois, attention, le gel d’aloe vera ne peut pas être utilisé avec un préservatif, car il le fragilise.

Lubrifier avec du beurre de karité

Le beurre de karité est riche en latex végétal. Cela donne l’avantage de laisser la peau souple et protégée, et qui lubrifie si on en masse suffisamment sur la zone intime.

Assurez-vous d’utiliser un beurre de karité pur et sans parfum, par exemple un beurre de karité brut non raffiné.

Que penser des huiles de massages pour les moments intimes ?

Utilisées correctement, on ne peut que recommander les huiles de massages. Quand on dit “utilisées correctement”, nous ne voulons surtout pas vous freiner dans votre créativité, vous pouvez en faire ce que vous voulez sur votre corps. Veuillez simplement à ne pas vous en servir comme lubrifiant interne, ça risquerait de provoquer des infections / irritations / dérangements. À part ça, vous avez carte blanche !

Et on en a des supers en boutique à base de glycérine végétale, comestible et anti-stress grâce au gingembre présent dans la composition.

Je veux cette huile Goliate

Quand est-il des lubrifiants à base de silicone ?

Le lubrifiant à base de silicone à une texture différente de ceux à l’huile ou l’eau. Il a une texture épaisse, et reste longtemps sur la peau et les muqueuses, car il n’est pas facilement absorbé.

Les lubrifiants à la base de silicone sont des dérivés du pétrole. Ils sont donc non naturels et non biodégradables. De plus, la base silicone, bien que très lubrifiante, n’est pas compatible avec les jouets en silicone. Cela abîme les matériaux ! Et attention, le lubrifiant à base de silicone n’est pas comestibles ! Prenez-garde, car ce lubrifiant tâche.

Pourquoi opter pour un lubrifiant naturel ?

Quitte à avoir le choix entre un produit synthétique et un produit naturel avec une composition clean, le choix est vite fait.

Les lubrifiants naturels sont d’autant plus avantageux qu’ils sont comestibles, voilà de quoi augmenter votre créativité dans vos moments intimes.

Les lubrifiants à base d’eau paraissent plus pratiques, car utilisables partout, avec tout. Le lubrifiant MyLubie est top dans sa catégorie :

  • végan
  • naturel
  • français
  • comestible
  • hydratant
  • compatible préservatifs
  • ne colle pas
  • glisse longtemps

Je veux le lubrifiant naturel MyLubie

Quels sont les ingrédients à éviter dans un lubrifiant ?

Pour prendre soin de soi et de ses parties intimes, il est primordial de faire attention au lubrifiant que l’on utilise. Vous allez me dire “comment faire, il existe des milliers de lubrifiants ?”. Nous vous répondons, “commençons par regarder la composition du lubrifiant”. Encore une fois, la tâche n’est pas facile, car de nombreux packaging ne mentionnent pas la liste d’ingrédients… Ah… Quand c’est le cas, nous vous conseillons de tracer votre route et d’un choisir un autre ! Nous voulons de la transparence, surtout pour un produit qui est au plus près de notre intimité.

Si les ingrédients sont mentionnés, les parabens, le phénoxyéthanol, l’alcool, parfum, huiles essentielles, sucre et glycérine sont à éviter le plus souvent possible lors du choix de votre lubrifiant.

Pourquoi ? Car le sucre et la glycérine favorisent la prolifération des bactéries et accentuent l’apparition de mycoses chez les personnes qui y sont sujettes. Le parfum et les huiles essentielles peuvent être allergènes pour certaines personnes.

De plus, si l’environnement est un facteur décisionnel pour choisir votre lubrifiant, évitez le silicone qui ne se dégrade pas bien et qui provient du pétrole. Sur les étiquettes, vous pouvez le reconnaitre sous ces termes-ci : diméthicone, Cyclopentasiloxane, diméthiconol…

Pour aller un peu plus loin…

Nous répondons aux questions fréquentes que l’on reçoit de la part de nos consommateurs et consommatrices sur les lubrifiants. Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à les poser en commentaire, ou dans le chat en bas à droite.

Quel lubrifiant pour la ménopause ?

La chute du taux d'hormones lors de la ménopause affecte directement la flore vaginale et la lubrification naturelle du vagin. La sécheresse vaginale est l'un des symptômes les plus courants de la ménopause qui touche la plupart des femmes et affecte plusieurs aspects de leurs vies quotidiennes. Irritation intime, brûlure, douleur pendant les rapports.

Alors oui, nous recommandons fortement l’utilisation de lubrifiant durant la ménopause, ça ne pourra qu’augmenter le plaisir et les sensations de glisse (on ne parle pas du ski) !

Peut-on utiliser un lubrifiant durant une grossesse ?

La sécheresse vaginale, plus fréquente chez la femme enceinte en raison de dérèglements hormonaux, pousse encore plus à utiliser un lubrifiant lors des rapports sexuels. En plus de procurer du plaisir, le lubrifiant prévient la douleur et de l'irritation des frottements. Est-ce que le lubrifiant est dangereux pour mon bébé ? La réponse est non. Le lubrifiant n'entre à aucun moment en contact avec le bébé, car il est bien protégé dans l'utérus.

Les gynécologues recommandent des lubrifiants à base d'eau. Ils conviennent aussi bien à la pénétration qu'à l'utilisation de sextoys. Des normes strictes ont été fixées pour éviter les problèmes dermatologiques et les infections lors de l'utilisation. Il suffit de vérifier s'il y a un label NF (normes françaises) sur l'emballage. 

Est-ce que le lubrifiant est comestible ?

Si c’est inscrit clairement sur l’emballage et/ou dans la notice d’utilisation, alors oui. Allez-y ! En général, les lubrifiants à base d’eau sont comestibles, mais veillez tout de même à vérifier avant de pratiquer.

Les lubrifiants MyLubie et Goliate vendus sur la boutique sont 100% comestibles et vegan. Et oui, on pense même à votre régime alimentaire ;) 

Le mot de la fin : le lubrifiant présent sur le préservatif ne suffit pas pour lubrifier ! Alors, lubrifions !

Partager cet article :

Les conseils de Léon

commentaires (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Nouveau commentaire